Semaine après semaine, retrouvez des infos à partager!

L'eau que nous absorbons comme l'eau que nous contenons, à savoir environ 75 à 90% de notre corps, est remplie d'informations.

Dans ses recherches et livres sur les mystères de l'eau, Masaru Emoto, un scientifique de renom japonais a dévoilé au public que les celules qui composent l'eau, en fonction des informations extérieures reçues (type mots, intonations, intentions, volume sonore, féquence , vibration sonore), vivait des transformations.

Afin de mieux illustrer son propos, Masaru Emoto a fait des expériences sur des givres (eau pétrifiée) donc l'architecture naturelle se déformait, s'atrophiait ou s'épanouissait harmonieusement en fonction des informations perçues. Par exemple, une sonate de Mozart, un hymne à l'amour ou une musique Hard Rock frénétique auront des effets opposés, l'une voyant le givre évoluer harmonieusement et l'autre s'atrophier, se recroqueviller.

Voilà, vous avez tout compris...

Si nous sommes composés d'eau dans notre quasi totalité, puisque tout ce qui nous compose est fait de cellules, alors toute information a un impact sur nous...notre corps sensible, notre mental en premier lieu.

Se dire et dire des choses agréables, écouter des informations positives, entendre du beau nous fait du bien et le contraire nous empoisonne.

Et si cette équation mathématique vous parlait tellement, que le changement commençait par là?

Merci Masaru!




Mis à jour : 27 juil. 2020



Imaginez une plante en pot dont la terre est sèche... Que se passe-t-il si, d'un coup d'un seul, vous l'arrosez abondamment?


L'eau va s'infiltrer du haut vert le bas et par les petits trous, ressortir sans avoir déposer son information nourricière... Résultat la plante n'aura que très partiellement reçu de quoi se sustenter.

En revanche, si peu à peu, vous versez de l'eau, laissez le temps à la terre de s'en imprégner, couche après couche, la terre va devenir meuble, les racines auront ainsi plus de mobilité pour continuer leur chemin et de place comme des vaisseaux sanguins décomprimés, la terre sera bien abreuvée et la plante pourra continuer de pousser.

... voyez ce que je veux dire....?

Alors pour nous, c'est pareil... par grands soifs, soyons raisonnables et buvons petit à petit, un verre tranquillement bu et une action répétée régulièrement apportent bien plus qu'un litre englouti...qui nous fait gonfler et nous donne une rapide envie de pipi en plus....

Chose à éviter : trop boire en mangeant

Là aussi, tout gonfle dans le bidon et le bol alimentaire ( tous les nutriments nécessaires à notre bon fonctionnement) sera complètement noyé et évacué sans que la distribution correcte aux organes ait été faite... En gros, votre repas n'aura servi à rien d'autre qu'à vous faire sentir comme une grosse méduse....

Alors un verre avant le repas, un, pendant si le besoin s'en fait ressentir, puis au cours de la journée régulièrement....


  • Instagram
  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon